Le sport et l'arthrose

Contre l'arthrose...faites du sport.

Le sport n'est pas l'ennemi de l'arthrose, une maladie de l'âge qui souffre de fausses idées ... Il existe de plus en plus de preuves démontrant qu'une activité physique régulière est primordiale pour conserver une bonne mobilité articulaire, y compris, voire surtout, en cas d'arthrose. 


Immobilité nocive


L'arthrose est causée par une mauvaise irrigation sanguine, qui entraîne une baisse des apports en nutriments des cellules osseuses.

Très répandue, l'arthrose empoisonne la vie de la moitié des personnes de plus de 65 ans 

Toutefois, dire que l'arthrose est provoquée par l'usure du cartilage n'est pas correct. En réalité, elle serait causée par une mauvaise irrigation sanguine entraînant une baisse des apports en nutriments des cellules osseuses, qui ne peuvent survivre dans de telles conditions. Après la mort cellulaire, l'os se résorberait, se fissurerait, et le cartilage délicatement posé dessus serait affaibli puis endommagé et détruit.

De plus, il faut savoir que le cartilage est dépourvu de vaisseaux sanguins. Il reçoit l' oxygène et les nutriments nécessaires à son métabolisme par le biais du liquide articulaire, la synovie, un lubrifiant très efficace. Or cela ne se produit que sous l'effet des pressions provoquées par le mouvement: compressé puis relâché, le cartilage, un peu à la manière d'une éponge, s'imprègne puis expulse la synovie, se chargeant au passage des précieux nutriments qu'elle contient.

Le cartilage ne s'use que si l'on ne s'en sert pas


Prétendre que le cartilage s'use quand on l'utilise trop est un mythe. C'est même exactement l'inverse: il se fragilise lorsqu'il cesse d'être soumis aux sollicitations habituelles. Autrement dit, ce n'est pas tant l'excès que le manque d'activité physique qui pourrait être à l'origine des lésions cartilagineuses.

Plus on bouge et plus on utilise ses articulations, mieux le cartilage est irrigué et peut se renouveler. A contrario, l'immobilité prolongée prive le cartilage d'une pompe naturelle.

Le repos de l'articulation touchée est nécessaire uniquement en cas de poussée inflammatoire de la maladie et de douleur aiguë, mais il doit rester temporaire. Le repos total n'est jamais une solution: il risque d'entraîner une ankylose de l'articulation et d'aggraver la douleur.

Il convient impérativement de continuer à faire régulièrement du sport ou de l'exercice


L'arthrose n'est donc certainement pas une raison pour arrêter ou diminuer son activité physique. Au contraire, si la maladie est installée et déjà importante, il convient impérativement de continuer à faire régulièrement du sport ou de l'exercice, et cela même si le dérouillage matinal est pénible.

Le cartilage a besoin de mouvement


Pour préserver une bonne mobilité de leurs articulations douloureuses, et pour entretenir la tonicité des muscles et la souplesse des tendons qui entourent ces articulations, les arthrosiques doivent fuir la sédentarité. Un luxe qu'ils peuvent d'autant moins se permettre que cette sédentarité favorise la prise de poids, qui accroît elle même la pression sur le cartilage et accélère la progression de l'arthrose. Bref, il vaut vraiment mieux bouger, quitte à forcer un peu. Et surtout ne jamais oublier que le cartilage a besoin de mouvement.

WebMaster bonte.jacques@wanadoo.fr Dernière mise à jour le mercredi 12 décembre 2018